top of page

LES DOULEURS À LA PATTE D'OIE DU GENOU (syndrome ou tendinite)


ANATOMIE DE LA PATTE D'OIE DU GENOU :

La patte d'oie est une zone d'insertion musculaire située juste en dessous du genou sur la face médiale du plateau tibial.

Trois muscles s'y insèrent :

  • le semi-tendineux, un des ischio-jambiers (chaîne arrière).

  • Le gracile, un des adducteurs.

  • Le sartorius qui est un rotateur externe.

Il s'agit donc d'une zone délicate où s'insèrent des muscles commandant des axes de mouvement différents et où des tensions peuvent facilement se manifester suite à conflit de mouvement.

schéma anatomique de la patte d'oie du genou, insertion des 3 muscles semi-tendineux, gracile et sartorius
Schéma anatomique de la zone de la patte d'oie du genou

LOCALISATION DES TENDONS :

du genou et des tendons de la pattes d'oie.

Les tendons du genou : tendon quadricipital, bandelette iliotibiale, tendon rotulien, tendons de la patte d'oie
Les tendons du genou et les tendons de la patte d'oie

LA ZONE DOULOUREUSE :

Emplacement de la zone douloureuse, syndrome ou tendinite de la patte d'oie du genou
Emplacement de la zone douloureuse, face interne de la jambe

POURQUOI UN ARTICLE SUR LES DOULEURS DE LA PATTE D'OIE DU GENOU :

Lors de nos stages ou de nos bilans posturaux yoga, nous rencontrons régulièrement des enseignants de Yoga ou des pratiquants avancés souffrant de douleurs au niveau de la patte d'oie du genou. Ce problème survient généralement après un certain temps, parfois après plusieurs années de pratique soutenue ou avancée de Yoga. Une succession, une répétition de défauts d'alignement parfois très légers peuvent générer ce type de douleurs. Un état d'esprit trop volontaire à bien faire et à se pousser plus loin dans les Asanas également. Il peut même être difficile de faire le lien entre les douleurs et leurs causes.

Et lorsque le pratiquant commence à avoir vraiment mal (tendinite) il est alors bloqué dans sa pratique et il ne sait plus comment s'en sortir.

Ainsi certaines personnes renoncent malheureusement au Yoga par méconnaissance de l'alignement et des moyens de progresser tranquillement.

ÉTUDE DE CAS :

DEBOUT JAMBES ÉCART :

Debout jambes écart 1m, placement correct, les genoux sont protégés.

Le bassin est bien aligné, les bords externes des pieds sont parallèles. Il y a équilibre des poussées. Le poids du corps suffit à étirer le tapis entre les talons. Les rotules sont remontées, les genoux sont protégés.

Debout jambes écart 1m, placement incorrect, les genoux sont en danger.

Le bassin est déséquilibré, il est plus bas à droite. Les bords externes des pieds sont parallèles cependant il n'y a pas équilibre des poussées car la jambe gauche ne travaille pas suffisamment. Tout le poids du corps tombe donc sur la jambe droite. Tension anormale au niveau de la patte d'oie du genou droit.


Debout jambes écart 1m, placement incorrect, les genoux sont en danger.

Ici, il y a de plus un effondrement de la voûte plantaire droite car le pied est trop ouvert.


PRASARITTA PADOTANASANA :

Prasarita padottanasana correcte

Le bassin est bien aligné, les bords externes des pieds sont parallèles. Il y a équilibre des poussées. Le poids du corps suffit à étirer le tapis entre les talons. Les rotules sont remontées, les genoux sont protégés.


Prasarita padottanasana incorrecte, les genoux sont en danger

Le bassin est déséquilibré, il est plus bas à droite. Les bords externes des pieds sont parallèles cependant il n'y a pas équilibre des poussées car la jambe gauche ne travaille pas suffisamment. Tout le poids du corps tombe donc sur la jambe droite. Tension anormale au niveau de la patte d'oie du genou droit.


Prasarita padottanasana incorrecte, les genoux sont en danger

Ici, il y a de plus un effondrement de la voûte plantaire droite car le pied est trop ouvert.


UTTHITA TRIKONASANA :

Utthita trikonsana correcte, les genoux sont protégés

La rotation externe correcte des 2 jambes permet de bien déverser le bassin. Les pieds sont bien placés. Il y a équilibre des poussées. Les genoux sont protégés. Le travail des ischio-jambiers et des adducteurs s'équilibre.


Utthita trikonsana incorrecte, les genoux sont en danger

La rotation externe à gauche est perturbée par l'effondrement de la voûte plantaire gauche. Le pied gauche est mal placé. Il n'y a pas équilibre des poussées. Le genou droit reçoit une tension anormale au niveau de la patte d'oie. Le genou pourrait être aussi en difficulté. Le travail des ischio-jambiers et des adducteurs ne s'équilibre pas suffisamment.


Utthita trikonsana incorrecte, les genoux sont en danger

La rotation externe à gauche est perturbée par l'effondrement de la voûte plantaire gauche. Le pied gauche est mal placé. Il n'y a pas équilibre des poussées. Le bassin a pivoté, il n'est pas resté dans le plan des jambes car la jambe gauche ne fais pas suffisamment son travail de rotation externe. Le genou droit reçoit une tension anormale au niveau de la patte d'oie. Le genou pourrait être aussi en difficulté. Le travail des ischio-jambiers et des adducteurs ne s'équilibre pas suffisamment.


CONSTAT :

en Yoga les problèmes survenant à la patte d'oie du genou viennent d'un manque d'équilibre dans certaines Asanas, du travail de ces 3 muscles :

  • le semi-tendineux, un des ischio-jambiers (chaîne arrière).

  • Le gracile, un des adducteurs.

  • Le sartorius qui est un rotateur externe.

Ce sont les Asana avec un écart de jambes.


CONSEILS PRATIQUES :

  • Un avis médical sera souhaitable si les douleurs persistent.

  • La recherche de l'alignement sera une première voie pour éviter ou soulager les problèmes de la patte d'oie du genou.

  • Comprendre la biotenségrité afin de laisser passer le mouvement car trop souvent le genou est tendu sans que le mouvement se traduise dans la cheville, le tibia, le fémur, le bassin, etc.

  • Construire les Asanas sur la rencontre des poussées.

  • Lorsque les douleurs sont installées, il faut être très prudent, travailler modestement et très progressivement afin de revenir à l'alignement et explorer tous les exercices préparatoires avec rotation interne des jambes tels que ceux-ci :

  • La compréhension et la pratique de l'éversion des pieds est très importante car c'est un élément pour équilibrer le travail entre les adducteurs et les ischio-jambiers.

CONSEILS LORS DES ASANAS :

ABORDER UTTHITA TRIKONASANA :


ABORDER UPAVISTHA KONASANA :

C'est la posture de tous les dangers si le pratiquants s'y aventure sans avoir compris la subtilité des articulations des jambes et des hanches ! Sur la vidéo j'explique comment agir sur l'éversion des pieds me permet d'équilibrer le travail entre les adducteurs et les ischio-jambiers.


À NOTER :

cet article concerne uniquement la patte d'oie du genou, ce qui est anatomiquement parlant différent du genou.

Les causes des douleurs aux genoux générées par la pratique de Yoga ou de la Méditation sont vastes et nécessitent de comprendre l’anatomie et les possibilités de mobilisation des genoux. Le genou est une articulation intermédiaire qui subit les mouvements et placements des pieds, chevilles et hanches. C'est généralement toute la posture du pratiquant qu'il faut revoir et sa capacité à laisser passer le mouvement dans le corps lors de la prise ou du maintient des Asanas. Nos perceptions du corps sont généralement erronées et le corps est engagé depuis l'enfance dans un jeu de compensation complexe lié aux mauvaises positions de la vie contemporaine, aux chaussures, aux gestes répétitifs, aux blessures, aux maladies, au stress, aux compensations physiques à l'effort intellectuel également, etc.

EN SAVOIR DAVANTAGE SUR LES GENOUX :


Bonne pratique !




bottom of page