COMMENT PRENDRE L'ASSISE EN YOGA OU EN MÉDITATION, EN PRÉSERVANT SON CORPS

SIDDHASANA :

en protégeant ses genoux et en faisant travailler l'articulation des hanches.

Cette manière de procéder rend Siddhasana accessible même à des débutant et ce en toute sécurité (sauf en cas de problème important de rotation externe de hanche qui nécessite un travail spécifique).




Trop souvent les pratiquants sont ainsi :

PHOTO A


PHOTO A

Assis sur le coccyx.

Dos enroulé.

En flexion lombaire.

Affaissement de la cage thoracique qui exerce une pression sur le ventre et le périnée.

Genoux hauts.



PHOTO B





La PHOTO B, peut donner l'impression de justesse car l'ouverture des hanches est suffisante, les genoux reposent sur le sol.

Cependant en regardant bien, nous pouvons constater que la zone lombaire est arrondie, en flexion, les lombaires sont comprimées et la respiration est entravée. De plus il y a projection des cotes et cambrure trop haute dans la jonction fragile dorso-lombaire.









PHOTO C


Ajoutons que cet usage de saisir le tibia comme sur la PHOTO C pour se placer va bloquer la mobilité tibia-fémur et limiter la rotation externe de la hanche. Malheureusement, c'est une pratique courante et erronée.









C'est le genou qui seul doit être saisi quelque soit le mouvement le recherché, assis, debout, au sol, etc.

Comme sur la PHOTO D :

PHOTO D


Cependant dans Sidhasana il est nécessaire d'attraper le mollet par en dessous, comme dans la vidéo ou sur la PHOTO E, ci-dessous afin de placer la jambe :


PHOTO E

Il est également très important d'utiliser des cales ou des coussins pour surélever le bassin et ne pas être voûté et effondré au niveau de la zone lombaire.

Les genoux sont bien appuis au sol, assis sur les ischions le périnée se détend comme sur la PHOTO F.

Lorsque cette posture est juste, une respiration abdominale naturelle et spontanée se met en place.

Ainsi nous pouvons méditer ou pratiquer le Pranayama pleinement.

Les personnes présentant une très grande mobilité des hanches peuvent s'asseoir sans coussin mais elles constateront que leur buste est alors incliné en avant, qu'elles ne sont plus sur leur aplomb.


PHOTO F

LE COUSSIN D'ASSISE OU DE MÉDITATION ZAFU :

Absolument nécessaire.

Si vous n'en avez pas sous la main, il est toujours possible d'utiliser une couverture. Dans le vidéo ci-dessous, Serge vous montre comment plier une couverture pour en faire un Zafu.



VIRASANA



ARDHA PADMASANA :


UN PEU DE LECTURE :

Prendre l'assise
.pdf
Download PDF • 1.83MB

POURQUOI LES DOULEURS AUX GENOUX OU AUX DOS :



N'OUBLIONS PAS LES ENFANTS :

assis au sol directement, les enfants aussi seront mal placés !



Bonne pratique !

780 vues